Traitement des rides d'expression par injection de Toxine Botulique

Les rides dynamiques ou d’expression peuvent être corrigées par l’utilisation de micro-injections de Toxine Botulique (« Botox »). Souvent responsables d’un air dur, triste ou fatigué, leur traitement permet d’adoucir le regard et de rafraichir le visage en toute sécurité. Grâce au Botox, retrouvez rapidemment un visage frais et reposé.

 

Pour quel usage ?

  • Rides du front.
  • Rides du lion (rides inter-sourcilières).
  • Rides de la patte d'oie.
  • Transpiration excessive des aisselles.

 

Qu'est-ce que le Botox ?

  • La Toxine Botulique est un médicament issu d'une protéine purifiée, utilisé depuis des dizaines d'années en médecine thérapeutique. Il permet de diminuer l'activité de contraction des muscles impliquée dans la formation des rides.
  • Grâce à cette protéine biodégradable, le traitement par Toxine Botulique est simple, rapide, réversible et sûr. Vous pourrez reprendre vos activités directement après le traitement.

 

Comment cela fonctionne ?

  • Après désinfection de la peau, c’est avec une aiguille très fine que le Botox est injecté dans les muscles à traiter. Les muscles affaiblis et relaxés par le Botox ne se contractent plus, stoppant ainsi leur suractivité à l'origine des rides d'expression.
  • Cette technique d'injection localisée permet de respecter les muscles nécessaires à l’élévation des paupières et à l’expression des sentiments pour conserver un visage expressif.
  • Une anesthésie locale à l’aide d’une crème peut être pratiquée si nécessaire.

 

Pour quels résultats ?

  • L’effet d’une injection de Botox contre les rides d’expression est visible après 5 à 10 jours. Les rides s’estompent graduellement et disparaissent.
  • Généralement, l'efficacité d'une injection est estimée entre 4 et 6 mois. Une injection rapprochée, c'est-à-dire avant la réapparition de la force musculaire, permet de maintenir le muscle dans un état d'inactivité et de diminuer la fréquence des injections.
  • Ainsi, la première année, la fréquence des injections se situe entre 4 et 6 mois, et diminue progressivement avec l'usage, pour parfois atteindre 12 mois.